Actualités

Action de découverte du théâtre de l'Opprimé dans les quartiers politiques de la ville nîmois

 
 
Action de découverte du théâtre de l'Opprimé dans les quartiers politiques de la ville nîmois

Dans le cadre du dispositif Quartiers d'été, une action découverte sur le "théâtre de l'Opprimé'' a été mise en place par le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation.

Les actions ont eu lieu dès le 10 juillet sur l'ensemble des Quartiers Politique de la Ville nîmois et se poursuivront tous les vendredis de juillet avec une vingtaine de jeunes âgés de 12 à 16 ans.

Organisée par Yasmine Fontaine et Mario Rodrigues-Vaz, délégués du préfet du Gard et les associations ''Les Mille Couleurs'' et ''l'Union des Deux Rives'', les comédiens ont fait découvrir le théâtre forum aux jeunes des quartiers. Des ateliers ont été organisés, durant lesquels les jeunes ont pu exprimer leurs émotions, lâcher prise avec leur quotidien et verbaliser ce qui constitue parfois des freins à un développement personnel apaisé.

1

L'objectif de cette action est de :

- Développer l’écoute, la patience et le vivre-ensemble ;
- Apprendre à gérer le stress et la violence à travers le théâtre-forum, la musique et la capoeira ;
-Travailler sur des problématiques vécues comme difficiles par les jeunes qui apprennent par cette technique à verbaliser leur ressenti.

Une représentation de théâtre Forum devrait intervenir à la mi-août afin de restituer devant un large public le travail réalisé en ateliers.

image0000031

En savoir plus sur le ''Théâtre-forum''
Qu’est-ce que le Théâtre-forum ?
Créé par Augusto Boal dans les années 70 face à la dictature brésilienne, le Théâtreforum est une forme de théâtre intéractif visant à créer un débat théâtral et ludique autour de situations difficiles que nous rencontrons dans nos vies.
Conduits par deux comédiens de la cie du Théâtre de l’Opprimé, grâce à des exercices de théâtre et des improvisations, les participants construiront tout au long de l’atelier une scène montrant une situation qui leur est problématique et qu’ils aimeraient résoudre. Cette scène sera présentée en public en fin d’atelier.
Conduit par un des comédiens, le public pourra alors intervenir sur scène afin d’essayer de résoudre le problème posé en remplaçant ou en ajoutant un personnage à la scène initiale. Les participants devront alors improviser en fonction des propositions du public.
En complément, un musicien et un capoeriste viendront ponctuellement faire partager leur discipline aux participants.
Le théâtre-forum est l’outil le plus spectaculaire de la méthode : à partir d’un conflit, d’une question d’actualité, la troupe crée et interprète des scènes au dénouement dramatique, ce qui provoque par la suite un moment de discussion théâtrale. Le public, interrogé par le metteur en scène (« joker »), est invité à réfléchir sur comment affronter les conflits joués. Devenu spect-acteur entrant en scène, se confrontant avec les autres personnages, il  met en action ses idées, ses alternatives, sa volonté de changer la situation. Il s’agit d’affronter et de construire ensemble, acteurs et public, des alternatives possibles aux conflits mis en scène.