Actualités

Didier Lauga, préfet du Gard, signe le 6ème contrat de ruralité pour le Territoire du Gard Rhodanien

 
Didier Lauga, préfet du Gard, signe le 6ème contrat de ruralité pour le Territoire du Gard Rhodanien

Jeudi 27 avril, Didier Lauga, préfet du Gard, a signé avec Denis Bouad, président du Conseil Départemental du Gard et Jean-Christian Rey, président de la Communauté d’Agglomération du Gard Rhodanien, le contrat de ruralité pour le territoire du Gard Rhodanien coordonnant et structurant les politiques publiques territorialisées.

Ce contrat accompagne la mise en œuvre d’un projet de territoire à l’échelle du bassin de vie concerné, en fédérant l’ensemble des acteurs institutionnels, économiques et associatifs. Ils inscrivent leurs engagements pluriannuels pour améliorer la qualité de vie, la cohésion sociale et l’attractivité du territoire.

Dans une logique de projet de territoire, le contrat de ruralité pour le territoire du Gard Rhodanien définit des objectifs autour des 6 thématiques prioritaires suivantes :

L’accès aux services publics, aux équipements et aux soins, avec pour actions :

  • pérenniser et optimiser le maillage des multi-accueil ;
  • consolider et optimiser les accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) communautaires) ;
  • réaffirmer la dimension intercommunale des écoles de musique.

La revitalisation des bourgs-centre, avec pour action de favoriser les équilibres par un bon niveau d’équipement et d’attractivité des communes.

L’attractivité et le développement du territoire, avec pour actions :

  • favoriser la diversification de l’économie et de l’emploi par un développement des infrastructures structurantes ;
  • élaborer une stratégie de diversification industrielle ;
  • porter des projets d’immobilier d’entreprises en faveur des PMEPetites et moyennes entreprises et TPE ;
  • prospecter des entreprises industrielles et déployer une politique d’accueil ;
  • promouvoir le territoire et accompagner le développement des entreprises et des porteurs de projet ;
  • mettre en adéquation offre et demande d’emploi.

La mobilité durable et l’innovation numérique, avec pour actions :

  • approuver le SCOT avant 2018 ;
  • développer la couverture et la culture numérique sur le territoire ;
  • jouer un rôle de lobbying vis-à-vis des partenaires, mettre en cohérence les projets d’aménagements, d’infrastructures et de voies structurantes.

La transition écologique et énergétique, avec pour actions :

  • finaliser le Plan Climat Air Energie territorial (avant 2019) ;
  • réaliser une étude sur le transfert des compétences GEMAPI, eau et assainissement.

La cohésion sociale, l’emploi et la formation, avec pour actions :

  • mettre en place une réserve de sécurité civile dans toutes les communes ;
  • mettre en réseau les acteurs sociaux et porteurs de services ;
  • coordonner les associations d’aide au public isolé ;
  • élaborer une politique de santé.

Située au Nord-Est du département du Gard, la Communauté d’Agglomération du Gard Rhodanien s’étend sur 627 km² et regroupe 43 communes pour plus de 70.000 habitants.

Son territoire représente l’un des plus grands pôles industriels de la région Occitanie.

Véritable carrefour au sein de la vallée du Rhône, sa force repose sur l’harmonie entre le Nord et le Sud, entre le rural et l’urbain, entre les espaces naturels et industriels.

DSC_0296web

--

DSC_0299web