Actualités

Dispositif de sécurité mis en place pour la fête nationale

 
 
Dispositif de sécurité mis en place pour la fête nationale

Les célébrations du 14 juillet vont se tenir dans un contexte sécuritaire où le niveau de menace terroriste demeure très élevé.

Didier Lauga, préfet du Gard, a donc décidé de renforcer le dispositif de sécurisation mis en place dans le département pour ces événements notamment avec l’appui des forces de sécurité intérieure et des forces militaires de l’opération sentinelle.

A l’occasion des concerts, fêtes votives organisés dans de nombreuses communes du département, il a rappelé aux maires la nécessité de prévoir des dispositifs physiques de protection du public contre d’éventuels véhicules béliers ou attaques diverses.

En complément de l’action des forces de l’ordre de l’État et des militaires de l’opération sentinelle, des polices municipales et des sociétés de sécurité privées engagées sur de nombreuses manifestations festives, deux arrêtés préfectoraux ont été édictés pour interdire, sur l’ensemble du territoire gardois, du samedi 13 juillet (00h00) au lundi 15 juillet (08h00) :

  • la distribution, la vente et de l’achat de carburants dans tout récipient transportable ainsi que la distribution, la vente et l’achat de bouteilles de gaz.
  • L’acquisition, la cession, la vente des artifices de divertissement des catégories F1 à F4, C1 à C4, des articles pyrotechniques des catégories T2 et P2 ainsi que tout dispositif de lancement de ces produits ; durant cette même période, le port et le transport par des particuliers des articles précités est également interdit ainsi que la détention et l’utilisation des artifices de divertissement, sur la voie et les espaces publics ou en direction de la voie et des espaces publics et dans les autres lieux de grands rassemblements. Par dérogation aux dispositions susmentionnées, dans le cadre de leur activité professionnelle, la vente, la détention et l’utilisation des artifices de divertissement demeurent autorisées pour les professionnels titulaires du certificat de qualification.

Les forces de sécurité de l’État (policiers, gendarmes et militaires de l’opération sentinelle) sont pleinement mobilisées pour assurer la sécurité des manifestations qui seront données lors de la fête nationale.