Actualités

Journée internationale des droits des femmes : portraits de femmes gardoises

 
 
Journée internationale des droits des femmes :  portraits de femmes gardoises

Le lundi 9 mars 2020, Didier Lauga, préfet du Gard, et Henri Brin, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard, ont mis à l’honneur 10 femmes gardoises, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes.

En 2020, l’ambition de la journée internationale des droits des femmes est de porter l’enjeu de l’égalité des femmes et des hommes dans tous les domaines.

En ce sens, l’État dans le Gard s’est engagé sur la prévention des violences faites aux femmes notamment par l’organisation d’un grenelle local avec l’implication de tous les acteurs institutionnels, économiques et sociaux ou encore avec la signature de la convention avec le centre hospitalier de Caremeau de Nîmes sur la possibilité donnée de porter plainte dans une structure hospitalière du territoire.

Cette journée est aussi l’occasion de célébrer des parcours de vie de femmes, des exemples pour les femmes et les filles d’aujourd’hui et de demain.

Ainsi, dans la continuité des expositions de 2018 qui célébrait les figures françaises les plus marquantes de la reconnaissance des droits des femmes et de celle 2019 qui mettait à l’honneur les Françaises pionnières dans les domaines de la science, de la politique et de l’administration, la préfecture a organisé cette année une exposition sur 6 femmes gardoises qui, les premières, ont occupé une fonction publique prédominante : maire, députée, sénatrice, secrétaire d’État, ministre ou encore une première femme à avoir obtenu le permis de conduire.

R_DSC_3722

--

La préfecture du Gard et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Gard ont choisi de mettre en scène et en lumière des femmes gardoises d’aujourd’hui :

- Clara Aigon, apprentie bouchère participante au concours du meilleur ouvrier de France 2020 ;
- Magali Saumade, présidente de la Chambre d’Agriculture du Gard ;
- Aziza Richard, élue au comité départemental et de la délégation au congrès national du Secours Populaire ;
- Karima M., photographe d’émotions ;
- Hélène Milan, présidente de l’association « Les roses du Gard » ;
- Myriam Alexander, présidente de la Jeune Chambre Économique du Gard ;
- Béatrice Bertrand, directrice du Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) du Gard ;
- Anne-Emmanuelle Rousseau, directrice juridique et responsabilité sociétale chez BRL ;
- Carole Denojean, du réseau de femmes entrepreneurs « Startwomen » ;
- Christelle Fabre, conseillère en immobilier indépendante.

Les apprenties en coiffure et esthétique de l’institut régional de formation des métiers de l’artisanat du Gard ont mis tout d’abord en beauté ces dix femmes en début d’après-midi. Leurs portraits, réalisés ensuite par des photographes professionnels de la fédération française de la photographie et des métiers de l'image (FFPMI), témoignent de leur engagement. Une mise en lumière de ces femmes inspirantes qui vivent pleinement leur métier au quotidien avec passion et détermination.

R_IMG_2057

--

R_IMG_2043

Marraine de cette édition, Sophie Iborra, membre du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, a rencontré ces dix femmes à l’occasion de cette après-midi et les a accompagné en préfecture où leurs portraits ont été dévoilés devant la presse et les acteurs du territoire gardois. Chacune a pu raconter son parcours, son engagement et s’est vue remettre le diplôme « Made in Gard, parcours remarquable ».

R_DSC_3843

--

R_DSC_3734

--

R_DSC_3760

--

R_DSC_3772