Actualités

Le préfet du Gard signe le contrat de ruralité Vidourle Camargue, 5ème contrat de ruralité du Gard

 
Le préfet du Gard signe le contrat de ruralité Vidourle Camargue, 5ème contrat de ruralité du Gard

Mercredi 19 avril 2017, Didier Lauga, préfet du Gard, a signé avec Denis Bouad, président du conseil départemental du Gard, Pierre Martinez, président de la communauté de communes du Pays de Sommières, Jean-Paul Franc, président de la communauté de communes de petite Camargue, Laurent Pelissier, président de la communauté de communes Terre de Camargue, Jean-Baptiste Estève, président de la communauté de communes du Rhony, Vistre, Vidourle, Claude Arnaud, président de la communauté de communes du pays de Lunel et de Kathy Guyot, présidente du syndicat mixte du Pays Vidourle Camargue.

Le but du contrat de ruralité, nouvel outil de coordination de l’action publique annoncé par le Premier Ministre le 20 mai 2016, est de mieux coordonner les moyens financiers et de prévoir chaque année l’ensemble des actions et des projets à conduire durant les trois prochaines années en matière d’accessibilité aux services et aux soins, de développement de l’attractivité, de redynamisation des bourgs-centres, de mobilité, de transition écologique ou, encore, de cohésion sociale.

Dans une logique de projet de territoire, le contrat de ruralité de territoire Vidourle Camargue définit des objectifs autour de 6 thématiques prioritaires suivantes :

l’accès aux services publics et marchands et aux soins avec pour objectifs de

- maintenir et développer le tissu économique local,

- renforcer la cohésion sociale et maintenir les services de proximité.

la revitalisation des bourgs centres, notamment à travers la rénovation de l’habitat et le soutien au commerce de proximité dans les centres-villes/bourgs avec pour objectifs de

- maintenir et développer le tissu économique local,

- assurer un développement urbain harmonieux,

- renforcer la cohésion sociale et maintenir les services de proximités.

l’attractivité du territoire (développement économique dont agriculture, offre de formation, numérique, tourisme, patrimoine naturel, etc.) avec pour objectifs de

- d’affirmer la vocation agricole du territoire,

- piloter une offre touristique modernisée et plus respectueuse de l’environnement,

- développer l’employabilité et lever les freins à l’emploi,

- favoriser la connaissance, la mise en réseau et l’implication citoyenne autour d’un patrimoine culturel à préserver,

- préserver et valoriser le patrimoine naturel,

- fédérer les synergies du territoire.

les mobilités locales et accessibilité au territoire avec pour objectif d’assurer un meilleur maillage des infrastructures de transport et de réseau.

la transition écologique et énergétique avec pour objectifs de

- assurer un meilleur maillage des infrastructures de transport et de réseau,

- piloter une offre touristique modernisée et plus respectueuse de l’environnement,

- préserver et valoriser le patrimoine naturel,

- fédérer les synergies du territoire.

la cohésion sociale avec pour objectifs de

- développer l’employabilité et lever les freins à l’emploi,

- assurer un développement urbain harmonieux,

- renforcer la cohésion sociale et maintenir les services de proximité,

- fédérer les synergies du territoire.

DSC_0286 (800x533)

--