Actualités

Opération de sécurité routière : Simulation d'accident

 
 
Jeudi 9 juillet , Iulia Suc, directrice de cabinet du préfet du Gard, s'est rendue à Bagnols-sur-Cèze afin d'assister à une simulation d’accident dont le scénario évoque la pratique des runs et des rodéos.


En effet, la pratique illégale de runs et/ou de rodéos sauvages s’est développée ces dernières années. Au-delà des troubles à l’ordre public que représentent ces rassemblements et de la défiance vis-à-vis des forces de l’ordre qu’expriment souvent les pratiquants, ils génèrent des nuisances de moins en moins acceptées par la population.
Bien plus que les aspects illégaux et répréhensibles de cette pratique, ces courses sauvages se déroulent dans des conditions de sécurité inexistantes ; elles exposent non seulement les participants mais aussi les témoins à des dangers aux conséquences irréversibles.

A cet égard, le 21 mars 2015 à Nîmes, nous avons eu à déplorer trois morts en marge d’un de ces rassemblements. Pourtant, aux yeux de certains, ces comportements transgressifs et prises de risques inconsidérées sont valorisants. Le plus souvent, c’est un public jeune qui s’adonne à ces pratiques, parce qu’ils ont l’âge où l’on se construit par la confrontation aux risques et à l’autorité, mais aussi parce que l’oisiveté peut être mauvaise conseillère.
La Société DRAG’Auto a présenté pour la première fois en France, en direct, le choc d’une voiture lancée à 50 km/h contre une moto, dont le conducteur ne porte pas de casque, sur la roue arrière.

Plus de 150 personnes ont pu ainsi être sensibilisées à cette pratique mais également aux distances de freinage souvent méconnues des automobilistes.

IMG_1483

--

IMG_1497

--

IMG_1480