Actualités

Remise de l’ordre national du Mérite à Fathia El Moumni, aumônière régional du culte musulman.

 
 
Remise de l’ordre national du Mérite à Fathia El Moumni, aumônière régional du culte musulman.

Vendredi 29 novembre, Didier Lauga, préfet du Gard, a remis les insignes de l’ordre national du Mérite à Madame Fathia El Moumni, aumônière régional du culte musulman.

Cette décoration a été créée par décret du 3 décembre 1963, pour « récompenser et honorer les services émérites rendus à la Nation ». Cette date est d’ailleurs gravée au revers de la médaille avec deux drapeaux tricolores, emblème national de la République, né de la réunion sous la Révolution française, des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge). Le préfet du Gard, choisi comme parrain par Madame El Moumni (comme le veut l’usage et la tradition) a retracé dans son discours le parcours de la récipiendaire et ses qualités majeures qui l’ont conduit à être honorée et devenir membre de ce cercle fermé des hommes et des femmes les plus méritants du pays puisque l’ONM ne compte que 190 000 membres.Investie depuis plus de 20 ans en milieu hospitalier dans l’accompagnement et la prise en charges des patients et de leurs proches, principalement de confession, du fait de ses activités d’aumônière musulmane, elle jouit d’une excellente réputation. Son implication auprès de malades et de personnes en fin de vie et la qualité de ses interventions sont unanimement reconnues

Au-delà de ce travail exigeant, Madame El Moumni, œuvre à son niveau et avec une grande compétence dans la structuration et l’organisation de l’activité de l’aumônerie musulmane dans la région Occitanie. A cet égard elle joue un rôle essentiel dans le recrutement des aumôniers et auxiliaires aumôniers et est à l’origine des formations initiales et continues des auxiliaires bénévoles.
Dans le même esprit, elle participe aux projets institutionnels du CHU de Montpellier et intervient régulièrement dans des sessions de formation auprès des élèves infirmiers et des aides-soignantes de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) sur des thématiques aussi variées que les rites, cultures et religions.

Elle se révèle très active sur les sujets délicats liées aux soins palliatifs, aux dons d’organe et participe régulièrement aux tables rondes organisées en milieu hospitalier sur ces questions d’éthique.

20191129_175559_resized
20191129_180900_resized