Actualités

Signature des conventions "dotations politique de la ville"

 
 
Signature des conventions "dotations politique de la ville"

Vendredi 16 novembre 2018, Didier Lauga, Préfet du Gard, a signé avec Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, Eddy Valadier, maire de Saint-Gilles et Max Roustan, maire d’Alès, les conventions de dotation politique de la ville allouées pour leurs communes respectives.

Pour ces trois communes en Contrat de Ville, le total des subventions allouées dans le cadre des Dotations Politique de la Ville 2018 s’élève à plus de 4,5 millions d’euros.

En accord avec chacune des trois collectivités concernées, la dotation gardoise politique de la ville financera :

Pour Nîmes :

- l’ensemble des projets de dédoublement des classes de CP et CE1 pour un montant de 266 200 €

- la réhabilitation des bâtiments scolaires et sportifs dans les quartiers NPNRU pour un montant de 517 592,66 €

- les opérations d’urbanisme dans les quartiers NPRU pour un montant de 179 477,60 €

- les travaux de voirie mais à 40 % au lieu des 80 % demandés initialement pour un montant de 306 174,67 €, et sous réserve d’une individualisation de la dépense par partie de voirie nommément désignée

- les opérations du stade des Amandiers dans le quartier Valdegour et l’aménagement des abords de la maison médicale du quartier Chemin Bas d’Avignon pour un montant de 558 080 €

- la culture par l’inclusion numérique pour un montant de 73 476 €

- les opérations complémentaires sauf le city stade et le contrôle d’accès dans les équipements sportifs pour un montant de 121 600 €

Le montant total pour les projets retenus est de 2 022 600, 93 €.

Pour Alès :

- l’ensemble des projets d’investissement dans les écoles de la ville pour un montant de 256 000 €

- le projet des travaux verrerie car il s’agit d’un moyen de faire venir un nouveau public dans les QPV pour un montant de 223 600 €

- l’espace jeune André Chamson qui facilite la mise en place d’activités culturelles dans les QPV pour un montant de 20 000 €

- le musée PAB qui permet le développement de la culture dans les QPV et favorise la venue de personnes dans ces zones pour un montant de 400 000 €

- le gymnase René Gatien qui est utilisé par un public scolaire pour un montant de 58 400 €

- les jardins familiaux du quartier de Rochebelle pour un montant de 240 150,40 €

- l’école de musique et de danse pour un montant de 400 000 €

- l’espace sportif du quartier de Tamarais pour un montant de 117 771,14 €

- les travaux du centre social les Hérissons pour un montant de 67 803,20 €

Le montant total pour les projets retenus est de 1 783 724,74 €.

Pour Saint-Gilles :

- le dédoublement des classes de CP, regroupées en Réseau d’Éducation prioritaire pour un montant de 43 866 €

- la rénovation, l’amélioration du niveau de sécurité et mise en accessibilité de l’école Jean Jaurès pour un montant de 584 720 €

- restauration de l’école Victor Hugo pour un montant de 67 704 €

Le montant total pour les projets retenus est de696 290 €.