Actualités

Signature protocole de la cellule départementale de repérage et de traitement violences conjugales

 
 
Signature protocole de la cellule départementale de repérage et de traitement violences conjugales

Mardi 30 juin 2020, François Lalanne, sous-préfèt de l'arrondissement de Nîmes et secrétaire général de la préfecture du Gard, a co-signé le protocole cadre de la cellule départementale de repérage et de traitement de situations individuelles de violences conjugales dans le Gard.

Conformément à l’instruction du Gouvernement du 20 décembre 2019 du ministre de l’Intérieur relative au suivi des mesures du grenelle de lutte contre les violences conjugales, une cellule départementale dédiée à la prise en charge opérationnelle des victimes est mise en place par le préfet du Gard.

Cette cellule va se réunir une fois par mois à Nîmes et une fois tous les deux mois à Alès. Elle a vocation à traiter des dossiers, au cas par cas, en vue de repérer et d’accompagner les victimes potentielles et éviter toute difficulté.

-

IMG_3201

Douze autres acteurs permanents (le conseil départemental du Gard, les forces de sécurité intérieure interdépartementale, les procureurs de la République près du tribunal judiciaire de Nîmes et d’Alès, le service pénitentiaire, le Centre d’Information du Droit des Femmes et des Familles, le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation et les associations AGAVIP La Clède) de cette cellule départementale ont co-signé ce protocole visant à définir les modalités de travail partenariales dans les ressorts du Parquet de Nîmes et d’Alès.

IMG_3213

Dans un second temps, jeudi 2 juillet 2020, Joëlle Gras, sous-préfète de l’arrondissement du Vigan et référente départementale de la lutte contre la violence à l‘égard des femmes présentera et explicitera le fonctionnement de la cellule départementale aux membres associés.