Actualités

Solidarité : Didier Lauga, préfet du Gard, rend hommage à la mobilisation des bénévoles d'HumaNîmes

 
 
Solidarité : Didier Lauga, préfet du Gard, rend hommage à la mobilisation des bénévoles d'HumaNîmes

Vendredi 29 mai 2020, Didier Lauga, préfet du Gard, accompagné de Yasmine Fontaine et Mario Rodriges-Vaz, délégués du préfet, a salué l’engagement et la mobilisation des bénévoles d’HumaNîmes dans la collecte et la distribution de colis alimentaires dans les quartiers prioritaires de la ville.

Vendredi 29 mai 2020, Didier Lauga, préfet du Gard, accompagné de Yasmine Fontaine et Mario Rodriges-Vaz, délégués du préfet, a salué l’engagement et la mobilisation des bénévoles d’HumaNîmes dans la collecte et la distribution de colis alimentaires dans les quartiers prioritaires de la ville.

Dans le cadre des initiatives citoyennes engagées sur notre territoire lors de la crise sanitaire COVID-19, Didier Lauga s’est rendu au gymnase Saint Stanislas de Nîmes à l’occasion de la dernière maraude d’HumaNîmes.

Cette association et son président, Ahmed El Alambali, se sont mobilisés dans la collecte, la coordination et la distribution de colis alimentaires en faveur des foyers en difficulté, dans les quartiers prioritaires de la ville mais aussi dans des communes gardoises, aux cotés d’autres associations. Ils ont également été un relai auprès des habitants dans la diffusion d’informations dédiées à la lutte contre le COVID-19, l’accompagnement scolaire et sa présence pédagogique dans les quartiers.

Ainsi, tous les samedis, les bénévoles ont constitué des paniers de courses grâce au soutien des acteurs institutionnels du Gard (État, conseil régional, conseil départemental, Nîmes métropole, ville de Nîmes, médiation urbaine du SDISService départemental d'incendie et de secours), aux acteurs économiques (entreprise Océan Propreté) mais aussi au tissu associatif local très actif (clubs de football, ADPS, AJRONAA, Nouvel Horizon).

Questionné sur l’avenir de cette population défavorisée, Didier Lauga a confirmé une subvention globale de 8 500 euros dont 2 500 euros sous la forme d’une subvention exceptionnelle issue des crédits spécifiques politique de la ville et 6 000 euros pour financer de futures opérations d’insertion grâce au fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPDFonds Interministériels de Prévention de la Délinquance).

R_20200529_145148

--

R_20200529_140859

--

R_20200529_140851

--

R_20200529_151740