Actualités

VENDREDI 20 JUILLET À PARTIR DE 16 HEURES ORAGES Bulletin de vigilance météorologique ORANGE

> Voir l'article

Vœux de la Banque de France le 24 janvier 2018

 
 
Vœux de la Banque de France le 24 janvier 2018

Mercredi 24 janvier 2018, Didier Lauga, préfet du Gard, a assisté à la cérémonie des vœux de la Banque de France présentés par Philippe Saigne-Vialleix, directeur départemental.

À cette occasion, M. Saigne-Vialleix a rappelé les trois missions de la Banque de France : stratégie monétaire, stabilité financière et services à l’économie.

La succursale gardoise est centrée sur les services à l’économie :

- Les particuliers pour le surendettement, le droit au compte, l’accès aux fichiers et toutes les questions concernant la réglementation des banques et des assurances ;

- Les entreprises pour les enquêtes de conjoncture, la cotation, les prestations d’analyse financière, la médiation du crédit, l’accompagnement des dirigeants de TPE ;

- Les banquiers pour échanger des informations sur la distribution du crédit, les entreprises, la circulation de la monnaie fiduciaire, l’évolution de leurs activités et des différentes formes de services qu’ils proposent ;

- Les représentants de l’État, les élus, les chambres consulaires, les organismes professionnels … pour partager les informations, faire avancer les dossiers et fédérer les actions …

 

 Quelques chiffres clés de l’activité de la Banque de France en 2017 :

 - 2237 entreprises avec citation significative, 427 entretiens de cotation : mise en œuvre de la politique monétaire, spécificité française du refinancement sur créances privées, l’une des explications des taux d’intérêt en France qui sont toujours les plus bas d’Europe.

 - 826 comptes-rendus d’enquêtes de conjoncture ;

 - 1765 dossiers de surendettement traités : soit autant de familles qui étaient dans la difficulté et qui, grâce à l’action de la Banque de France, ont retrouvé des conditions de vie beaucoup moins désagréables ;

 - 667 droits au compte : soit autant de personnes physiques, plus rarement morales, qui étaient exclues des services bancaires minimum et auxquelles la Banque de France a redonné une chance ;

 - 60 professeurs et 581 élèves qui ont bénéficié d’une présentation de la politique monétaire, de l’évolution conjoncturelle, des fonctionnements économiques ou, tout simplement des bases de la gestion d’un budget ;

 - 199 travailleurs sociaux informés en permanence sur les modalités de gestion des dossiers de surendettement pour une action mieux coordonnée donc plus rapide.

 Pour plus d’informations : https://www.banque-france.fr/succursales/nimes-succursale-departementale

IMG_0082_Web