Postes - Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (FONJEP)

 
 

Le Fonds de coopération de la Jeunesse et de l'Education populaire a pour mission d'aider la vie associative en facilitant la rémunération des personnels d'animation employés par les association locales ou nationales.

Le FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire, association de co-gestion, réunit les représentants des ministères concernés :
- Jeunesse et Sports
- Affaires Sociales
- Environnement
- Coopération
- Economie Sociale
- Affaires Etrangères
- Agriculture
et des représentants d'associations.

Le soutien apporté aux associations repose sur le principe de l'attribution de « poste FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire » qui représente, pour un temps plein, une subvention d'un montant de 7320 Euros par an.

Le poste FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire est attribué pour une durée de 3 ans, éventuellement renouvelable, sur la base d'un projet associatif et d'un plan de financement de l'emploi correspondant. Le plus souvent, le coût du poste est assuré à partir de 3 co-financements : l'association bénéficiaire, le FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire, et une collectivité locale.

Dans le département du Gard, le Conseil Général participe au co-financement des postes à parité avec l'Etat.

La direction départementale de la cohésion sociale du Gard veille à ce que le salarié destiné à occuper le poste FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire possède les qualifications et compétences requises pour assumer les fonctions prévues par le projet associatif.

La direction départementale de la cohésion sociale du Gard , ainsi que d'autres services de l'Etat, gère l'attribution des postes FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire relevant de son champ de compétences.

Les postes FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire sont réservés aux associations agréées par le Ministère de la Jeunesse et des Sports qui en formulent la demande et renseignent un dossier prévu à cet effet.

Après examen de la demande, la décision d'affectation est prise par le Préfet.

Les postes font l'objet d'un suivi annuel et d'un bilan concerté des actions développées par le bénéficiaire à l'issue de la période de 3 ans, en vue d'un éventuel renouvellement.