Actualités

Violences conjugales : signature d'une convention de partenariat

 
 
Violences conjugales : signature d'une convention de partenariat

Jeudi 27 février 2020, Didier Lauga, préfet du Gard, a cosigné une convention de partenariat local entre l'Etat, la justice, la santé et les forces de sécurité dans le cadre de la prise en charge des victimes de violences conjugales.

Une victime de violences conjugales pourra déposer plainte au sein d'une structure hospitalière en lui garantissant l'exercice de ses droits dans des conditions de confort, de dignité et de confidentialité satisfaisantes.

Ainsi, les centres hospitaliers de Nîmes et du Grau-du-Roi mettent à disposition un local sécurisé dédié à la prise de plainte, garantissant une prise en charge médicale préalable, un climat de confiance, un délai plus court dans la prise en charge par les forces de sécurité et dans le signalement aux autorités judiciaires.

En 2019, 1200 plaintes pour violences conjugales ont été déposées dans le Gard soit une augmentation de 20%. Pour lutter contre ce fléau, les pouvoirs publics se mobilisent.

Signée par Didier Lauga, préfet du Gard, Nicolas Best, directeur général du centre hospitalier universitaire de Nîmes, Eric Maurel, procureur de la République près du tribunal judiciaire de Nîmes, Jean-Pierre Sola, commissaire général directeur départemental de la sécurité publique du Gard et Eric Lévêque, lieutenant-colonel du groupement de gendarmerie du Gard, la convention permet aux 6000 personnels hospitaliers de porter plainte dans le cadre de la sécurisation de l'exercice de leurs professions.

R_DSC_3528

--

R_DSC_3545

--

R_DSC_3536

--

R_DSC_3541