Actualités

Cohésion sociale : découverte de l'UFOLEP30 et SAP, 2 associations de Valdegour pour l'intégration

 
 
Cohésion sociale : découverte de l'UFOLEP30 et SAP, 2 associations de Valdegour pour l'intégration

Mardi 8 mars, Chloé Demeulenaere, secrétaire générale adjointe, accompagnée de Mario Rodrigues-Vaz, délégué de la préfète dans les quartiers de Pissevin et Valdegour, s’est rendue dans le quartier de Valdegour pour y rencontrer deux des 45 associations du quartier.
Stream Artist Production

Son déplacement a débuté par la découverte des locaux et du studio d’enregistrement de Stream Artists Production (SAP). Créée en 1998, cette association produit des courts métrages, des webséries et une webtélé « Nemausus » en lien avec les jeunes des quartiers politique de la ville de Nîmes autour des thématiques du lien social, de la famille, des addictions et de la prévention de la délinquance.

R_DSC_0170
R_DSC_0172
UFOLEP du Gard

Chloé Demeulenaere a terminé sa visite par les nouveaux locaux nîmois de l’Union Française des Œuvres Laïques d’Éducation Physique (UFOLEP) du Gard. A cette occasion, le président de l’association et le directeur du site lui ont présenté le projet d’intégration par le sport destiné à répondre à des enjeux de société tels que l’accessibilité, l’éducation, la santé et l’insertion professionnelle.

Après des travaux d’aménagements, les 1 000 m² regrouperont le premier centre socio-sportif de France, au service de l’émancipation de tous les publics dans une logique de «Tiers Lieux» :

  • e-game (réalité virtuelle et numérique pour travailler sur les addictions),
  • activité physique réinventée (à l’aide d’un mur interactif),
  • pratique multi-sports (un City stade intérieur de 15 mètres),
  • espace bien-être,
  • pôle d’insertion professionnelle (secourisme et sport)
  • espace coworking pour les jeunes entrepreneurs des quartiers

L’UFOLEP 30 est opérateur d’envergure départemental qui intervient sur douze des dix-huit quartiers prioritaires de la politique de la ville et émarge sur les six contrats de ville du département.Leur vision du sport consiste à intégrer les thématiques de citoyenneté et de santé au travers des interventions sportives ce qui fait leur spécificité et leur identité au travers de la notion d’actions «socio-sportives» utilisant ainsi le sport comme outil d’éducation populaire.

Leur démarche s’inscrit ainsi dans la loi visant à démocratiser le sport en France (adoptée par le Sénat le 19 janvier dernier) avec la volonté d’être un véritable acteur de l’intégration du sport pour tous, notamment dans un objectif de santé publique.

R_20220308_110230
R_20220308_110349