Actualités

Comité de pilotage du SIVU des «ruisseaux couverts pour l’activité minière en Cévennes»

 
 
Comité de pilotage du SIVU des «ruisseaux couverts pour l’activité minière en Cévennes»

Mercredi 26 janvier, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, accompagnée de Jean Rampon, sous préfet d’Alès, s’est rendue sur la commune de Robiac-Rochessadoule pour présider le comité de pilotage du SIVU des « ruisseaux couverts pour l’activité minière en Cévennes » après avoir visité 2 ruisseaux couverts celui de la Vernarède et celui de Robiac Rochessadoule.

Ces ruisseaux couverts sont des tunnels qui ont été édifiés sur des ruisseaux afin de créer des plateformes suffisamment vastes pour y accueillir les infrastructures inhérentes à l'activité minière. Lorsque les exploitants miniers ont mis fin à leurs activités, ces ouvrages n’ont pas été entretenus ni sécurisés.

Suite à l’effondrement d’un ruisseau couvert à Robiac-Rochessadoule en 2012 mais également à l’inondation survenue en 2015 à Molières-sur-Cèze, une dynamique collective s’est créée illustrée par la création, le 11 février 2019, d’un Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) par certaines communes concernées la présence de ces ruisseaux couverts.

Le SIVU « des ruisseaux couverts pour l’activité minière en Cévennes » est composé de 7 communes (Bessèges, Gagnières, Laval-Pradel, La Vernarède, Le Martinet, Molières-sur-Cèze, Portes , Robiac-Rochessadoule et Saint Martin de Valgalgues ) sur lequelles sont présents 37 ouvrages (sur 70 au total) et représentant 7 km (sur un total de 22 km).

L’État s’est engagé auprès du SIVU pour intervenir financièrement sur les études à hauteur de 50% et les travaux à hauteur de 30 % dans le cadre de Fond de Prévention des Risques Naturels Majeur (FPRNM).Les missions du SIVU ont notamment pour objectif la mise en place d‘actions visant à améliorer la sécurité des biens et personnes ainsi que l’étude des risques et des moyens permettant de les réduire.

C’est ainsi que le SIVU poursuit son travail et devraient pouvoir obtenir des crédits pour financer de nouvelles études, des opérations de surveillance et de gestion des écoulements ainsi qu’un poste de chargé de mission dans le cadre du Plan d’Actions de Prévention des Inondations (PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations).

R20220126_164802

---

R20220126_144617