Actualités

Déplacement dans le Gard de Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports

 
 
Jeudi 15 juillet 2021, Marie-Françoise Lecaillon préfète du Gard a accueilli au Pont du Gard Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports. Ce déplacement fait suite au drame survenu ces derniers jours au Gardon et dans le cadre de la publication des premiers résultats de l’enquête noyades 2021 de Santé Publique France qui rapporte une augmentation du nombre de personnes noyées ( 654 noyades survenues en France entre le 1er juin et le 5 juillet, incluant 314 noyades accidentelles, dont 79 suivies de décès).

Ces noyades sont survenues dans un contexte de levée des mesures de restriction déployées pour la gestion de l’épidémie de COVID-19, ayant pu entrainer une réduction importante de l'activité physique et une prise de poids chez les Français.La ministre déléguée chargée des Sports a tenu à rappeler les mesures de prévention des noyades à tous les âges, en insistant sur l’importance de tenir compte de la forme physique et de l’état de santé de forme de chacun. Elle a également rappelé l’engagement financier de l’État (15 millions d’euros) dans la promotion du plan « aisance aquatique » dés le plus jeune âge avec notamment la possibilité pour des collectivité locales et des associations d’installer des bassins itinérants dans des territoires dépourvus de piscines.La lutter active contre le phénomène des noyades et la réduction des inégalités d’accès à la pratique sportive sont les enjeux de ce dispositifDans le cadre de la prévention des noyades, les services concernés par cette thématique ont pu présenté leurs dispositifs respectifs.Ainsi, Philippe Maheu directeur académique des services de l'Education nationale (DASEN) du Gard a présenté à la ministre déléguée chargée des Sports le travail qui va être engagé avec les collectivités locales afin de recenser les besoins en matière d’apprentissage de la natation chez les jeunes et ainsi répondre au plus prés aux demandes sollicitées.Suite à cette présentation, le colonel de gendarmerie Didier Ressayre et la lieutenant-colonel Inès Rommel ont présenté à la ministre déléguée chargée des Sports le dispositif de prévention en canoë de la gendarmerie. Les gendarmes (actif ou réservistes) de la brigade de Remoulins vont à la rencontre des baigneurs plusieurs fois par semaine pour les sensibiliser aux différents risques sur le gardon (noyade, feux, gestion des déchets, etc.)En terme opérationnel, les plongeurs sapeurs pompiers ont ensuite réalisé une démonstration de sauvetage en rivière suivi d’une démonstration des gestes de premier secours. Les 70 sauveteurs aquatiques effectuent 25 à 35 interventions par an en moyenne pour des sauvetages, des reconnaissances, des recherches de personnes en surface ou sous l’eau et pour dégager en urgence des voies navigables.

IMG_4941

--

IMG_4990

--

IMG_5012

--

IMG_5054

--

IMG_4970