Actualités

Exposition sur les grilles de la préfecture #Sécurité routière

 
 
Exposition sur les grilles de la préfecture  #Sécurité routière

Le Gard recense à ce jour 35 personnes décédées sur les routes, dont déjà 6 pour ce seul mois de juin, près de 180 accidents et quelques 200 blessés dont certains garderont des séquelles à vie.

Autant de familles bouleversées, endeuillées, de vies brisées par ces drames, un coût économique et social inestimable. Selon une étude socio-économique de la morbidité routière, le coût estimé des incapacités et de la morbidité sur la route est estimé à 15,82 milliards d’euros.

Les pourcentages restant souvent abstraits, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, a souhaité qu’une exposition sur les grilles de la préfecture puisse « personnifier » ces victimes afin de les « rendre » visibles.

Ce sont donc 35 silhouettes rassemblées en une même unité de temps et de lieu qui symbolisent les 35 vies perdues depuis le début de l’année.

L’objectif de cette exposition est de donner réalité aux conséquences des comportements inadaptés sur la route, car dans la majorité des cas, il ne faudrait pas parler d’accidents. En effet, l’analyse de ces drames montre sans ambiguïté que la grande majorité d’entre eux auraient pu être évités si les règles avaient été respectées et si les messages de prévention avaient été écoutés !

Ces drames ne sont pas la conséquence de situations « fortuites », inattendues ou accidentelles mais bien de décisions, de comportements inadaptés qui ont provoqué le décès de 35 personnes et blessé 200 autres.

L’exposition :

  • 35 silhouettes symbolisant les 34 vies brisées sur lesquelles figurent l’âge de la victime, son sexe et le jour de l’accident
  • dont 4 silhouettes « enfants » pour un chiffre dramatique qui n’avait pas été atteint depuis plus de 10 ans.
  • 3 silhouettes « générique », pour présenter les chiffres :
  • silhouette « Générale » : 34 victimes essentiellement en véhicule léger, mais avec cette année une très forte poussée de l’accidentalité des vulnérables (piétons et vélo).
  • silhouette « Homme-Femme-Enfant » : une majorité de victime homme, responsables des accidents. Toutes les études démontrent que le risque routier est bien plus faible pour les femmes et ce, à kilomètre égal parcouru!
  • silhouette Âges : les plus de 65 sont en majorité victime des accidents, les accidents suite à malaise, sont présents dans cette seule tranche d’âge

---

R20220622_101526

--