Actualités

Fête Nationale à Nîmes et Alès

 
 
Fête Nationale à Nîmes et Alès

Mercredi 14 juillet 2021, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard a présidé la cérémonie organisée à l’occasion de la fête nationale qui s’est déroulée sur le boulevard de la Libération à Nîmes.

Cette cérémonie a associé des délégations de la gendarmerie, de la police nationale, de la police municipale de Nîmes, de l’antenne locale de la Croix-Rouge française et du service départemental d’incendie et de secours du Gard.

Aprés des honneurs à l’Etendard et une revue des troupes du 503ème RT, du 2ème REI et du 4ème RMAT, cette cérémonie s’est achevée par un défilé à pied et motorisé.

Trois récipiendaires ont été décorés :

  • Monsieur Robert Roy, ancien combattant et porte-drapeau a été nommé chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur ;
  • Le Capitaine Michel Collado (4 e RMAT) a été nommé chevalier dans l’ordre national du mérite ;
  • Le Lieutenant-colonel Antonio Ramos a été distingué par une remise d’un témoignage de satisfaction.

Par ailleurs la préfète du Gard a remis le diplôme à 4 lauréats gardois retenus au titre des prodiges de la République :

Aida Lk’Hiel : Cette jeune filleporte un vif intérêt à la vie scolaire de son établissement pour lequel elle est force de proposition et modératrice favorisant ainsi l’apaisement des conflits entre collégiens et a d’ailleurs, le 2 novembre 2020, lu l’hommage à Samuel PATY devant tous les élèves présents.

Au-delà du temps scolaire, elle a été membre du conseil municipal des jeunes en 2019-2020, et a participé à des maraudes pour la distribution de repas et de colis vestimentaires pour les personnes sans domicile stable.

Elle a également su s’emparer de thèmes difficiles en contribuant en les rendant accessibles au plus grand nombre à l’écriture d’un livre « jusqu’au bout » racontant au travers de recettes de cuisine, l’histoire d’un frère et d’une sœur originaires de Syrie.

Houcem Mohammedi : Son parcours se caractérise par la diversité des causes qu’il a su défendre. La vidéo qui a permis à Houcem a été le lauréat du concours « Moteur ! »rend hommage à Pierre Péan qui a consacré sa vie à l'éducation des enfants pauvres en Inde et qu'il a décidé de rejoindre sur place pour l'accompagner sur cette mission durant quelques mois et réaliser ainsi sa video sur le lien intergénérationnel et l'engagement aux services des enfants pauvres.

Cette expérience a eu un rôle déclencheur dans la suite du parcours d’Houcem, avec l’association « A TOUS » qu’il a fondé. Il suit 120 jeunes à Grenoble, Lyon, Nimes et Montpellier. Il a contribué au financement de 4 films, la plantation d’arbres, la scolarisation de 32 jeunes filles en Inde, l’organisation à Nîmes de maraudes avec le distribution de colis de Noël aux sans-abris et de couvertures , sacs de couchages et vêtements.

Il est également représentant de l’Unicef et milite activement contre les violences faites aux femmes, le viol et l’excision.

Karen Mirandel : Arrivée à la Délégation Territoriale de Gard de la Croix Rouge en tant que Service Civique dans le cadre de l’Option Croix Rouge, elle a participé depuis le début de la pandémie au renforcement de l’activité de la Banque Alimentaire pour que celle-ci puisse maintenir ses activités.

Dans le même temps, elle a géré le flux des personnes confinées ne pouvant pas faire leurs courses ou se déplacer vers les pharmacies.

De nature timide à son arrivée, elle a pris de l’assurance et de l’autonomie au point de gérer avec beaucoup de facilité ses interventions dans les 7 lycées et collèges pratiquant l’Option Croix Rouge.

Son service civique terminé, elle est restée à la CRF comme bénévole, tout en poursuivant ses études, tout en assurant les mêmes missions avec beaucoup de disponibilité et d’engagement.

Youssef Belqasmi : Son parcours est celui d’un engagement s’enracinant dans la durée mais ayant été magnifié lors de la crise sanitaire. Ainsi, lors du premier confinement, il activement participé à la collecte puis à la distribution de colis alimentaires dans le quartier de Valdegour à Nîmes, au profit des personnes les plus en détresse et les plus précaires.

Son action s’est inscrite en accord avec les réalités de son quartier. Il a notamment favorisé l’acceptation et la compréhension des mesures barrières et gestes de distanciation sociale en diffusant en 5 langues les consignes gouvernementales auprès des personnes en difficultés des quartiers Pissevin et Valdegour.

Mais, comme rappelé en préambule, son engagement s’inscrit dans le temps long. Il participe activement par le biais de l‘association « Unissons nous pour demain », qu’il a créé en 2018 à favoriser l’accompagnement social et sanitaire des personnes les plus âgées des quartiers Pissevin et Valdegour. Par son association, il aide les plus anciens issus de l’immigration à dépasser la barrière de la langue afin d’accéder aux soins et leur propose des activités intergénérationnelles.Lycéen, il est par ailleurs un membre actif de l’association HUMANIMES.

En fin de journée, à l’initiative de Jean Rampon, sous-préfet d’Alès, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard a remis le décret de naturalisation à 6 récipiendaires domiciliés dans l’arrondissement d’Alès avant de déposer une gerbe pour célébrer la Fête Nationale dans l'arrondissement.

IMG_4902

--

IMG_4892

--

IMG_4887

--

IMG_4904

--

Resized_20210714_181310_1638

--

photo 2 cérémonie du 14 juillet 2021