Actualités

Lutte contre la fracture numérique

 
 
Lutte contre la fracture numérique

Jeudi 10 décembre 2020, Iulia Suc, directrice de cabinet représentant Didier Lauga, préfet du Gard, a co-signé un protocole d’accord de maintien de la continuité éducative destiné à lutter contre la fracture numérique avec François-Xavier Degoul, président du conseil d’administration de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Gard, Mathieu Perrot, directeur de la CAF du Gard et de Hugues Claret, président de l’association des Francas du Gard.

En effet, depuis le début de la crise sanitaire et le confinement du début d’année, l’ensemble des professeurs et des personnels de l’Éducation nationale se sont mobilisés pour accompagner les élèves. Assurer la continuité éducative est d’autant plus complexe quand certaines familles ne disposent pas d’outils informatiques et que d’autres se trouvent plus en difficulté pour accompagner la scolarité de leur enfant.

Afin de réduire les inégalités dans les apprentissages scolaires et dans le cadre d’un plan national « Cités éducatives » déployé par le gouvernement, la préfecture du Gard a mobilisé les acteurs du territoire gardois pour lutter contre le décrochage scolaire notamment dans les quartiers prioritaires de la ville.

Concrétisant l’engagementdes acteurs locaux qui œuvrent quotidiennement à la réduction de la fracture numérique et au soutien parental sur le territoire, ce protocole d’accord est complémentaire à ces initiatives et répond à deux objectifs :

  • maintenir le lien entre l’école de la République et les enfants dans tous les territoires par l’achat de tablettes numériques pour un montant de 365 300 € (125 300 € part État et 240 000 € part CAF) qui seront prêtées aux enfants scolarisés dans le Gard, en particulier pour les élèves de CM1 et CM2 et les associations des quartiers prioritaires ;
  • soutenir les associations de proximité, le cœur des quartiers par l’appui au recrutement de deux postes d’adultes-relais « médiation numérique » et la formation de ces structures relais ;

Une fois le parc de matériel acquis, outre la maintenance et le renouvellement progressif et planifié annuellement, ce dispositif pourra se poursuivre dans sa dimension fonctionnement par le travail de terrain des médiateur-trices-s numériques en lien avec les structures relais (associations locales) et les partenaires, sous la coordination de l’association départementale des francas du Gard.

Lien vers la vidéo relative au projet «maintenir la continuité éducative en luttant contre la fracture numérique https://youtu.be/THhpsLaI3wM

IMG_2829

--

IMG_2824

--

IMG_2826