Actualités

Rencontres de la sécurité : retour en images sur la seconde journée

 
 
Rencontres de la sécurité : retour en images sur la seconde journée

Jeudi 8 octobre 2020 avait lieu la 2ᵉ journée des rencontres de la Sécurité au cours de laquelle des nombreuses actions relatifs autour de la sécurité étaient proposées sur l’ensemble du département.

Sensibilisation des 6ᵉˢ du collège Feuchères de Nîmes à la lutte contre le harcèlement en particulier sur les risques d’Internet et les conséquences du harcèlement, sous la forme d’ateliers interactifs animés par l’équipe mobile académique de sécurité, avec le concours du policier formateur anti-drogue de la direction départementale de la sécurité publique du Gard et en présence d’Iulia Suc, directrice de cabinet du préfet du Gard.

  • Valoriser le partenariat entre la Police nationale et l’Éducation nationale
  • Sensibiliser et informer
R_IMG_2362

--

IMG_2364

--

Actions de prévention au collège de Roquemaure, sur les thématiques de la lutte contre les violences, les maltraitances, les addictions et les dangers d’Internet et avec les pratiques pédagogiques du quizz inversé et du « parcours alcoolémie », animés par la brigade de prévention de la délinquance juvénile du groupement de gendarmerie du Gard.

  • Dispenser les conseils de prévention en matière de délinquance
  • Valoriser le partenariat entre la Gendarmerie nationale et l’Éducation nationale
121002504_2443872829247451_4578856309729778323_n

--

121060074_2443872969247437_2311984842441385902_n

--

Rencontre entre les élèves du bac professionnel “Métiers de la sécurité” du lycée Darboux de Nîmes et les agents des services de l’État dédiés aux missions « eau et risques » et « gestion de crise » de la direction départementale des territoires et de la mer du Gard et en présence des délégués du préfet de Nîmes.

  • Sensibiliser aux bons réflexes dans les domaines de la vigilance et de l’alerte
(2)

--

image0000011

--

Former à la sécurité routière grâce au concours départemental « code de la route en ligne » où plus de 5 000 personnes peuvent passer un test du code de la route de 40 questions sur le même format que l’examen.

Mettre en lumière les moyens de s’engager avec la poursuite de la campagne digitale qui met en lumière les citoyens qui s’engagent au quotidien au travers de la diffusion de portraits et de témoignages sur les réseaux sociaux.

GIE_reserviste