Actualités

Retour en images sur l'exercice de sécurité civile de la gare de Nîmes centre

 
 
Retour en images sur l'exercice de sécurité civile de la gare de Nîmes centre

Dans la nuit du mercredi à jeudi, un exercice de sécurité civile s’est déroulé à la Gare de Nîmes centre. En effet, dans un contexte de menaces permanentes, les forces de l’ordre doivent être en capacité de faire face rapidement, avec leurs propres moyens, à tous types d’évènements y compris les plus violents

Cet exercice consistait au déploiement d’effectifs et de moyens des forces de sécurité intérieure, de sapeurs-pompiers du Gard, du Samu, du parquet de Nîmes et des associations de sécurité civile, leur permettant ainsi de s’entraîner et d’évaluer la gestion d’une action de tuerie de masse sur le terrain.Le Centre Opérationnel Départemental (COD) a été ouvert par la préfète du Gard, Directrice des Opérations de Secours (DOS)L’objectif général de cet exercice était donc de tester :

• l’efficacité du dispositif opérationnel et d’intervention des forces de l’ordre,

• le Plan ORSEC NOVI (organisation de la réponse de sécurité civile en cas de NOmbreuses VIctimes),

• le Plan TDM (Tuerie de Masse),

• l’action du Parquet ,

• les protocoles d’intervention ainsi que la prise en charge des victimes par l’ensemble des services de secours.

De nombreux autres services ont été mobilisés : Le Centre Opérationnel Zonal Sud, la SNCFSociété nationale des chemins de fer français, l’Agence Régionale de Santé, la Délégation Militaire Départementale, la Direction Zonale au Recrutement et à la Formation de la Police Nationale, la ville de Nîmes et Nîmes Métropole qui ont apporté également leur concours et ont testé leurs propres dispositifs.

Dans le scénario, inconnu des participants, des assaillants blessent de nombreuses personnes avant de s’introduire dans l’enceinte de la gare. A l’intérieur les tirs d’armes à feu se poursuivent, faisant d’autres victimes. Deux assaillants (sur le 4) se réfugient dans une rame de train et prennent en otage les voyageurs.Les forces de l’ordre donnent l’assaut après sécurisation d’un périmètre extérieur autour de la gare.Pendant ce temps là, les secours interviennent auprès des premières victimes et dés que les assaillants sont neutralisés les équipes de secours prennent en charge toutes les autres victimes.

A la fin de l’exercice, il est dénombré 14 tués, dont un policier et 65 blessés.Les 65 blessés ont été pris en charge par les 275 sapeurs pompiers et les 30 personnels du Samu mobilisés à l'aide de 114 véhicules. 29 blessés ont été amenés au CHU de Nîmes et vers les hôpitaux de la région.

-----

RDSC_0082

--

RRRRRRRRRRRRDSC_3256

-----

RRRRRRRRRRRRRRRRRRDSC_3242

--

RRDSC_3227

--

RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRDSC_3251

-----

RRRRRRRRRRRRRRRDSC_3269