Actualités

Signature de la Convention Interrégionale du Massif central 2021-2027

 
 
Plus de 256 M€ pour le développement et la transition du Massif central
Cette convention permet de soutenir des projets ambitieux et porteurs de changement, répondant aux priorités du Massif central : préserver et valoriser nos ressources naturelles, dynamiser nos filières économiques et amplifier l’attractivité de nos territoires.

> Plaquette-de-presentation-de-la-CIMAC-2021-2027 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,47 Mb

La loi montagne de 1985, modifiée en 2016, a doté les cinq massifs de montagne français (Alpes, Jura, Massif central, Pyrénées, Vosges), de moyens pour un développement équitable et durable :

  • des comités de massif (un par massif), véritables parlements de la montagne, représentant l’ensemble des acteurs du massif et définissant les objectifs et les actions à mener pour le développement, l’aménagement et la protection du massif ;
  • des financements spécifiques de l’Europe, de l’Etat, des Régions et des Départements pour accompagner ce développement.

L’Etat, les 4 Conseils régionaux (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie), 21 Conseils départementaux du Massif central (Allier, Ardèche, Aude, Aveyron, Cantal, Corrèze, Côte d’Or, Creuse, Gard, Hérault, Loire, Haute-Loire, Lot, Lozère, Nièvre, Puy‑de‑Dôme, Rhône, Saône‑et‑Loire, Tarn, Tarn‑et‑Garonne, Yonne) et EDF Hydro ont signé jeudi 17 novembre 2022 à l’Hôtel du Département de la Corrèze, à Tulle, la Convention Interrégionale du Massif Central pour la période 2021‑2027 (CIMAC 2021‑2027).

Cette convention d’un montant de 216 M€, répartis entre l’Etat (101 M€), les Conseils régionaux (95 M€), les Conseils départementaux (10 M€) et EDF Hydro (10 M€),vient compléter le Programme opérationnel FEDER (Fonds Européen pour le Développement Régional) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et ses 40 M€ dédiés au Massif central. Elle porte ainsi à un total de 256 M€, les financements destinés à amorcer des dynamiques interrégionales et accélérer sur la période 2021-2027, les transformations nécessaires au Massif central. Ce montant est en augmentation de plus de 110 M€ par rapport à la période 2014‑2020 durant laquelle plus de 1400 projets ont été financés.

Cette convention permet de soutenir des projets ambitieux et porteurs de changement, répondant aux priorités du Massif central :préserver et valoriser nos ressources naturelles, dynamiser nos filières économiques et amplifier l’attractivité de nos territoires.

 A titre d’exemple et dans le cadre du plan national Avenir Montagnes, plus de 100 projets structurants d’investissement dans le domaine du tourisme durable, seront financés dans le Massif central, d’ici fin 2023, à hauteur de 83 M€ à parité Etat‑Régions.

Lors de cet évènement de signature en terres corréziennes, la présentation par Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métropole, de la candidature de Clermont-Ferrand Massif central pour devenir capitale européenne de la culture 2028, a permis d’illustrer la pertinence des coopérations interrégionales qu’accompagne la CIMAC pour développer la diffusion et le rayonnement culturel du Massif central.

Les représentants des différents partenaires de cette convention interrégionale du Massif central ont pu réaffirmer leur ambition commune pour le Massif central : le faire rayonner pour la qualité de ses patrimoines et son dynamisme économique, touristique et culturel en vue de renforcer son attractivité.