Actualités

Territoires : déplacement de la préfète sur la commune de Rodilhan

 
 
Territoires : déplacement de la préfète sur la commune de Rodilhan

Mercredi 26 octobre, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, s’est déplacée sur la commune de Rodilhan, pour une présentation des aménagements éducatifs, culturels et sportifs mis à disposition des 2 865 habitants ainsi que la découverte de Futura Gaïa, une entreprise de recherche et développement autour des enjeux de la souveraineté alimentaire, du développement durable et de la crise énergétique.

Accueillie à l’hôtel de ville par le maire Patrice Planes et son équipe municipale, la préfète a pu découvrir la rénovation de la salle du conseil municipal en partie financée par les crédits de l’État. Dans cette salle, le maire et son équipe lui ont présenté les projets de rénovation des écoles maternelle et primaire en matière énergétique, d’extension du plan local d’urbanisme pour valoriser le patrimoine agricole et la prise en compte du PPRIPlan de Prévention du Risque Inondation et de création d’une zone d’activité commerciale qui accueillera crèche, accueil de loisirs, logements sociaux et d’accès à la propriété ainsi qu’un parc de 5 hectares.

Après une revue de ces projets, la délégation a parcouru le village pour découvrir notamment les jardins familiaux, lieu de convivialité, de détente et d’entraide depuis 2017. Grâce au plan France Relance, leur agrandissement met désormais à disposition des habitants 10 nouvelles parcelles de 100m2 chacune. Ces jardins, qui accueillent jardiniers amateurs, enfants et personnes porteuses de handicap, sont le support pour organiser des journées thématiques autour de l’agriculture biologique, du développement durable et de la mixité culturelle et générationnelle.

La préfète et l’équipe municipale se sont alors rendus aux espaces culturels et sportifs Bernard Fabre et Pierre Barrère, dont les réhabilitations ont été financées pour partie par l’État, mettant à disposition des 46 associations des structures de qualité.

Le déplacement de la préfète s’est clôturé par l’entreprise Futura Gaia Technologies, créée en 2019, qui effectue de la recherche et développement pour concevoir et commercialiser une ferme automatisée pour nourrir des plantes en fonction de leurs propres besoins journaliers. L’enjeu est qu’un territoire devienne souverain en matière d’alimentation, notamment en répondant aux enjeux climatiques et au développement durable (usage minimal de l’eau et microdosage des macroaliments et oligoéléments nécessaires à la croissance de la plante). Leurs objectifs sont d’implanter la première ferme en France, de devenir une université pour former les ingénieurs agronomes et agriculteurs et de développer la recherche et développement.

RDSC_0642
RDSC_0640
RDSC_0643
RDSC_0647
RDSC_0651
RDSC_0650
RDSC_0666
RDSC_0665
RDSC_0670
RDSC_0684