Site marchand

 

Vous souhaitez commencer une activité en établissement ou en ligne. Certaines règles impératives doivent être respectées. Dans cette rubrique, nous voulons vous informer des premières règles importantes à suivre.

Un site de e-commerce (ou commerce en ligne) permet de toucher une large clientèle, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, avec des frais bien moindres qu’un magasin physique. Toutefois, ouvrir une boutique en ligne demande de la préparation. Quel type de site faut-il privilégier ? Qui peut le créer ? Quelles sont les mentions obligatoires à y faire figurer ? Tour d’horizon des questions à se poser avant de se lancer.

Le lien suivant vers un guide du e-commerce a vocation à s’adresser principalement aux artisans et professions libérales dans leurs relations avec les prestataires de services de plus en plus nombreux dans le domaine du e-commerce.

Ces entreprises ne disposent généralement pas des outils juridiques et technologiques leur permettant de s’adapter aux
évolutions du marché. Or, cette adaptation se fait en partie grâce au développement de l’internet. C’est pourquoi, de plus en plus,elles choisissent de créer une vitrine ou un site marchand en ligne.
Cependant, il s’agit souvent pour ces entreprises d’un univers technologique et juridique peu ou mal connu, où la prudence est recommandée. Ceci est d’autant plus vrai que, au regard du droit consumériste, ces acteurs - moins armés que des grandes structures- demeurent des professionnels qui ne peuvent bénéficier de la protection réservée aux consommateurs.

Le lien vers le guide du e-commerce a pour objectif d’apporter aux entreprises visées des informations utiles à la mise en place d’une activité en ligne, du démarrage de celle-ci à son développement.

D’une part, il existe certaines règles spécifiques au commerce électronique que le commerçant qui démarre une telle activité doit connaître. D’autre part, certaines pratiques du commerce traditionnel se retrouvent sur la toile. Il s’agit par exemple de l’apparition de nouveaux intermédiaires dans les relations entre les PME et certains prestataires. Pour des PME mal informées il peut être difficile de gérer les relations avec ces nouveaux intervenants.

L’objectif de ce guide est d’informer les TPE/PME , les artisans, les petits commerçants et professions libérales qui souhaiteraient se développer sur internet aussi bien sur les moyens d’y accéder que sur les usages qui y sont associés.