Actualités

Violences intrafamilliales : les personnes victimes de violences peuvent se déplacer gratuitement

 
 
Violences intrafamilliales : les personnes victimes de violences peuvent se déplacer gratuitement

Le lundi 4 juillet 2022, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, a cosigné la convention relative à la prise en charge du transport des personnes victimes de violencesavec Georges Labonne, directeur territorial de la Croix-Rouge du Gard, Davis Gallo, vice-président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Gard et les 4 présidents des syndicats de taxis (FNTI, UNT, FFTP et FNAT)

Issu du plan d’actions du Grenelle des violences conjugales de 2019, ce dispositif de première urgence permet aux personnes victimes de violences, avec ou sans enfant, de jour comme de nuit, de se rendre dans un lieu à leur convenance. Orientés par le service régulateur SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation de la Croix-Rouge du Gard après l’appel au 115, les bénéficiaires peuvent utiliser un taxi gratuitement dans des situations de détresse ou pour se rendre à des rendez-vous médicaux notamment et autant de fois que nécessaire dans l’année.

Les 540 taxis du Gard vont recevoir une formation, délivrée par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Gard, pour la prise en charge sur tout le territoire gardois de ces victimes de violences, homme, femme ou même enfant.

R_DSC_0648
R_DSC_0653
R_DSC_0655