Actualités

Visite d’Olivier Dussopt, ministre délégué aux comptes publics, dans le Gard

 
 
Visite d’Olivier Dussopt, ministre délégué aux comptes publics, dans le Gard

Mercredi 18 août 2021, Frédéric Loiseau, sous-préfet de l’arrondissement de Nîmes, secrétaire général de la préfecture du Gard, a accueilli Olivier Dussopt, ministre délégué aux comptes publics, dans le Gard dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 autour de contrôles systématiques du passe sanitaire et de la vaccination.

Contrôles douaniers sur un point de passage

Dans un premier temps, le ministre s’est rendu sur des contrôles effectués par la direction régionale des douanes de Montpellier à un point de passage, sur l’aire de Caissargues de l’autoroute A54 entre Nîmes et Arles. Située sur l’axe entre l’Espagne et l’Italie, Olivier Dussopt a pu constater l’effectivité du travail des douaniers sur la recherche de stupéfiants (3111kgs saisis depuis le 1er janvier), de tabac (32319kgs saisis depuis le 1er janvier) et de contrefaçons (45 constatations depuis le 1er janvier).

Mobilisés pleinement dans la lutte contre la COVID-19, les agents des douanes vérifient également le passe sanitaire des usagers de la route. Chaque personne ne pouvant présenter son passe sanitaire s’expose à une amende 135 euros.

R_20210818_091535

--

R_20210818_092512

Contrôles douaniers sur un point de frontière

Ensuite, Olivier Dussopt, ministre délégué aux comptes publics, accompagné de la direction générale des douanes, direction interrégionale des douanes d’Occitanie, des élus et parlementaires, a assisté à l’exécution des missions habituelles des douanes à l’aéroport de Nîmes-Garons et a pu échanger avec les agents présents.

A ces missions, le ministre leur a également confié le contrôle sanitaire des passagers dès leur sortie d’avion. Ainsi, la protection civile, l’Agence Régionale de Santé d’Occitanie et les douanes contrôlent systématiquement les passagers dès leur descente d’avion sur la détention de leur passe sanitaire (vaccination ou test PCR de moins de 72h). Les passagers, ne satisfaisant pas à ces conditions, sont systématiquement testés, les cas positifs isolés.

R_20210818_094612

--

R_20210818_095112

Une campagne de vaccination pour lutter contre la propagation de la COVID-19

Enfin, le ministre s’est déplacé dans 2 des 25 centres de vaccination répartis sur l’ensemble du Gard. Le département a un taux d’incidence de 454,7/1000 habitants et un taux d’occupation des lits de réanimations de 94 %. La part de la population gardoise présentant un schéma vaccinal complet est de 56,6 %, chiffre inférieur à la moyenne nationale.

Olivier Dussopt a chaleureusement remercié les personnels mobilisés au centre de Nîmes Parnasse (2 500 doses/jour) et d’Uzès (700 doses/jour) : professions médicales, volontaires, retraités ainsi que les communes et intercommunalités.

R_20210818_115642

--

R_20210818_120527