Actualités

Chemin-bas d'Avignon : des acteurs associatifs engagés auprès des habitants

 
 
Chemin-bas d'Avignon : des acteurs associatifs engagés auprès des habitants

Jeudi 27 janvier 2022, Chloé Demeulenaere, secrétaire générale adjointe, sous-préfète en charge notamment de la politique de la ville, accompagnée de Yasmine Fontaine, déléguée de la préfète pour les quartiers Est de Nîmes est allée à la rencontre de deux associations du quartier du Chemin-bas d’Avignon.

La visite a débuté avec la rencontre des membres de l’association le Rocher qui met en place avec les habitants des activités sociales, éducatives et culturelles. Implantée depuis 2018 dans le quartier, l’association est au plus proche des besoins des habitants.

Cette association est animée par un couple, mais également par 3 jeunes en service civique (habitant tous dans le quartier dans des logements mis à disposition par un bailleur social) et de nombreux bénévoles. Elle propose ses actions dans le quartier, mais également au sein de locaux de l’église Saint Dominique.

Cette association est financée sur des fonds publics à hauteur de 20 % notamment par l’État et pour les restants sur des fonds privés. Ce financement permet de mener des actions destinées à promouvoir la cohésion sociale (travail de rue, aventurier, repas partagé, animations diverses auprès de la jeunesse et des parents…).

Par ailleurs, l’association bénéficie du Fonds de Coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (FONJEPFONds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire) qui permet la rémunération d’un salarié qualifié.

La secrétaire générale adjointe s’est ensuite rendue à l’Association Union des Citoyens des Deux Rives (UCDR), l’une des plus anciennes du quartier Chemin Bas d’Avignon. Soutenue par l’État et le département, l’association porte les principes et valeurs de la République et propose des ateliers d’apprentissage de la langue française, des permanences d'accès aux droits et de l'accompagnement à la scolarité à travers du soutien scolaire.

Cette association fonctionne grâce à ses bénévoles, au dévouement de son président (Moncef Garouri) et avec l’aide d’un adulte relais. Pour compléter son équipe, l’association recherche 3 personnes (en service civique ou en Parcours Emploi Compétences)

La visite s’est clôturée par un moment d’échange avec les fonctionnaires de la police nationale – police contact devant les locaux du centre social André Malraux. À cette occasion, la secrétaire générale adjointe ainsi que la déléguée de la préfète ont souligné l’engagement des équipes dans cette zone de sécurité prioritaire.

R-20220127_093412

--

R-20220127_111425

--

R-20220127_112016

--

R-20220127_112510