Actualités

Enjeux climatiques et vendanges : la préfète du Gard en déplacement aux pieds des Cévennes

 
 
Enjeux climatiques et vendanges : la préfète du Gard en déplacement aux pieds des Cévennes

Jeudi 7 octobre, à l’occasion de la fin des vendanges 2021, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, s’est rendue dans deux domaines viticoles gardois touchés par les aléas climatiques, aux cotés de la Fédération Gardoise des Vignerons Indépendants et de l’antenne gardoise des Vignerons Coopérateurs d’Occitanie.

A l’occasion de son déplacement, les vignerons ont formulé des demandes d’aides directes non remboursables et un report et/ou rallongement des amortissements notamment pour le prêt garanti par l’État (PGE). La préfète du Gard a réaffirmé le soutien de l’État en rappelant la création du fonds de solidarité exceptionnel d’un milliard d’euros au niveau national et la nécessité d'échanger entre acteurs du territoire pour trouver des solutions face à ces enjeux environnementaux.

Ainsi, sur le domaine des Arnasseaux à Cardet, la préfète du Gard a pu notamment échanger avec Guilhem Peladan, viticulteur bio. Il exploite 26 ha de vignes en IGP Cévennes mais également 1,5 ha d’arboriculture (dont kiwis) en bio et 1 ha de pépinière viticole non bio. A l’instar des autres viticulteurs, son exploitation a été durement touchée par l'épisode de gel d’avril dernier avec un taux de perte estimé à 90%.

La préfète du Gard s’est ensuite rendue à la cave coopérative de Durfort et Saint Martin de Sossenac. Située aux pieds des Cévennes, la cave coopérative de Durfort rassemble une centaine de vignerons, exploitant 550 hectares de vignes et dont les récoltes sont affectées par les aléas climatiques depuis 2017. Le dernier épisode de gel a touché les exploitations viticoles avec un taux de perte estimé à 70% pour le territoire de Durfort.

Resized_20211007_101354_44761

--

Resized_20211007_113659_53711