Actualités

Exercice de sécurité civile

 
 
Exercice de sécurité civile

L'exercice de simulation "attentat" qui devait avoir lieu dans la nuit du 6 au 7 mai 2021 en Gare SNCFSociété nationale des chemins de fer français de Nîmes Centre est REPORTE à une date ultérieure

Dans un contexte de menaces permanentes, les forces d’intervention locales doivent être en capacité de faire face rapidement, avec leurs propres moyens, à tous types d’évènements y compris les plus violents.

C’est pourquoi, la préfecture du Gard a préparé, avec l’ensemble des services de l’État dans le GARD, un exercice de sécurité civile « Attentat » avec déploiement effectif de moyens, permettant de s’entraîner et évaluer la gestion d’une situation de crise nouvelle sur le terrain.

Cet exercice de simulation aura lieu dans la nuit du 6 au 7 mai 2021 en Gare SNCFSociété nationale des chemins de fer français de Nîmes Centre (voir périmètre ci dessous) et permettra de tester :

-l’efficacité du dispositif opérationnel et d’intervention des forces de l’ordre (Direction Départementale de la Sécurité Publique 30, Compagnie Républicaine de Sécurité 13, RAID, Direction Départementale de laPolice Aux Frontières 30, Police judiciaire 30, Gendarmerie 30, Détachement Aérien de la Gendarmerie 34, Police municipale de Nîmes, SUGE SNCFSociété nationale des chemins de fer français, Déminage),

-le Plan ORSEC NOVI (organisation de la réponse de sécurité civile en cas de NOmbreuses VIctimes),

-Le Plan TDM (Tuerie de Masse),

-l’action du PARQUET avec la présence du Procureur et de son adjoint,

-les protocoles d’intervention ainsi que la prise en charge des victimes par l’ensemble des services de secours (Groupement Hélicoptère de la Sécurité Civile, SAMU30, Cellule d’Urgence Médico-Psychologique, Unité Médico-Légale et Service Départemental d’Incendie et de Secours 30) et les AASC (Associations Agréées de Sécurité Civile).

Le Centre Opérationnel Zonal Sud, la SNCFSociété nationale des chemins de fer français, L’Agence Régionale de Santé, la Délégation Militaire Départementale, la Direction Zonale au Recrutement et à la Formation de la Police Nationale, la ville de Nîmes et Nîmes Métropole, apporteront également leur concours et testeront leurs propres dispositifs.

Plus de 460 personnes participeront à cet exercice, dont environ 80 « plastrons*» (ÉcoleNationale de Police, SNCFSociété nationale des chemins de fer français, Préfecture, Associations Agréées par la Sécurité Civile volontaires) qui seront maquillés en fonction de leur « fiche victime » indiquant leurs blessures et états.

Cet exercice se déroulera en gare, sur les quais et dans un train, en coopération avec la SNCFSociété nationale des chemins de fer français .

Dirigé par l’autorité préfectorale, cet exercice permettra de tester, la chaîne d’Alerte, d’Information, d’Intervention (Neutralisation), de Commandement, de Secours (Prise en charge des victimes, Dénombrement et Suivi, Évacuation terrestre et héliportée).

Les enseignements tirés de cet exercice, permettront, si nécessaire, d’adapter nos dispositifs d’intervention.

*volontaires jouant les victimes

attentat

> EXERCICE DE SECURITE CIVILE - 6 mai 2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,74 Mb