Actualités

Inauguration d'une fresque colorée à Pissevin dans le cadre d'un chantier éducatif

 
 
Inauguration d'une fresque colorée à Pissevin dans le cadre d'un chantier éducatif

Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, accompagnée de Mario Rodrigues-Vaz, délégué du préfet dans les quartiers Pissevin-Valdegour s’est rendue sur le chantier éducatif porté par l’Association pour le Développement de la Prévention Spécialisée.

En présence de François Courdil, adjoint au maire délégué à la politique de la ville et aux centres sociaux, M. Angelini, président de l’ADPS, Mme Gardeur-Bancel, adjointe chargée de l'enseignement scolaire à la ville de Nîmes.

Ce chantier, d’une durée d’un mois, a permis la réalisation d’une fresque colorée sur un mur de 70 mètres au stade Marcel Rouvière. Il s’inscrit, pour l'équipe éducative de l'ADPS, dans une forme de continuité puisqu’un premier travail (réalisation d’une fresque) avait été effectué en 2019 sur la tribune et les vestiaires du stade Marcel Rouvière.

Cette fresque a été réalisée par Lyna, Dylan, Ismaël, Simon, Abdelhak et Tayeb, 6 jeunes âgés de 17 à 25 ans issus du quartier de reconquête républicaine Pissevin-Valdegour repérés dans le cadre du travail de rue et de la présence sociale par les éducateurs de l'ADPS.

Tout au long du chantier, les jeunes ont été encadrés par des éducateurs, notamment Abderrazak, qui a souligné l’engagement des jeunes de la conception (dessins sur feuille, maquette, etc.) de la fresque jusqu’à sa réalisation finale (tracés sur le mur, peintures sur les motifs, etc.)

Ces chantiers éducatifs, sont financés par l’État (par l’intermédiaire du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance), mais également, par la ville de Nîmes, la communauté d’agglomération Nîmes Métropole et le Conseil Départemental du Gard.

D’une manière générale, le chantier éducatif, permet aux participants d’être confrontés au travail en équipe, à la prise de décision dans le cadre d’un projet destiné à améliorer leur cadre de vie et celui des habitants. Ce chantier peut également, faire effet de tremplin pour ces jeunes et leur permettre, par la suite, d’accéder à des dispositifs de droit commun.

Au cours de cette visite, les partenaires associatifs (Humanimes, Paséo, Sabrina, Soleil Levant, Amaos, la Mas, TelQuel Théâtre, les Mille Couleurs) sont venus saluer et accueillir Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard.