Actualités

Renouvellement des poteaux caténaires par train-usine entre Nîmes et Lunel.

 
 
Renouvellement des poteaux caténaires par train-usine entre Nîmes et Lunel.

Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, s’est rendu sur le chantier de SNCFSociété nationale des chemins de fer français Réseaux dans le cadre du renouvellement des poteaux caténaires par train-usine entre Nîmes et Lunel.

Cette opération de modernisation du réseau ferroviaire est rendue possible grâce aux crédits France Relance.

Datant de la première électrification des lignes ferroviaires et maintenant âgés de plusieurs dizaines d’années, les poteaux caténaires sont fortement soumis aux aléas climatiques au fil du temps. Sur la ligne du littoral en particulier, la corrosion métallique conduit SNCFSociété nationale des chemins de fer français Réseau à procéder au remplacement de nombreux supports.

Face à la nécessité de moderniser ces composants essentiels à l’alimentation électrique des lignes et donc à la circulation des trains, SNCFSociété nationale des chemins de fer français Réseau a mis au point un train travaux, dit train usine, unique au monde pour réaliser la dépose et la pose à grande échelle et dans un temps réduit des poteaux caténaires. Construit par le groupement Geismar et Novium, il permet de diviser par 4, le temps consacré à cette opération de remplacement.

Après une première phase entre Gruissan et Leucate, le train usine opère jusqu’en septembre 2021 entre Nîmes et Lunel.

Près de 100 personnes sont mobilisées pour faire fonctionner ce chantier. La nuit, pour remplacer les poteaux caténaires et ainsi ne pas perturber les trafics voyageurs en journée. Le jour pour décharger et préparer le chantier du soir et effectuer la maintenance quotidienne du train.

Le chantier en chiffres

  • Plus de 1 400 poteaux remplacés en 2021 le long du littoral dont 650 entre Nîmes et Lunel
  • 1 train unique au monde qui effectue son premier chantier en Occitanie
  • 100 personnes mobilisées pour faire fonctionner ce chantier

Les chantiers en Occitanie :

Après la loi d’orientation des mobilités de 2017, le plan de relance voté par l’Etat en 2020 conforte l’importance de ce mode de transport en lui accordant ainsi une part très importante.

Le plan de relance permet à SNCFSociété nationale des chemins de fer français Réseau de maintenir un rythme de travaux soutenu en 2021, dans la continuité des années précédentes. 326 millions d’euros seront investis cette année pour régénérer l’ensemble du réseau : à la fois les lignes les plus circulées où se concentre l’essentiel du trafic et aussi les lignes de desserte fine du territoire pour augmenter l’offre dans les zones moins denses.

Trois chantiers de régénération du réseau structurant ont pu être maintenus cette année grâce au plan de relance en Occitanie :

  • Remplacements des poteaux caténaires par train-usine sur la ligne du littoral
  • Modernisation de la ligne Toulouse – Tarbes
  • Modernisation du pont ferroviaire de Frontignan