Actualités

Sécurité

 
 
Sécurité

Vendredi 12 février, Frédéric Loiseau, secrétaire général de la préfecture du Gard, a signé deux conventions départementales sur la thématique de la sécurité en présence de d’Eric Maurel, procureur de la République près le tribunal judiciaire de Nîmes, de François Schneider, procureur de République près le tribunal judiciaire d’Alès, de Jean-Pierre Sola, commissaire général, directeur de la direction départementale de la sécurité publique du Gard, du lieutenant colonel Eric Lévêque du groupement de gendarmerie du Gard, de Franck Proust, président de la communauté d’agglomération de Nîmes Métropole et de Philippe Maheu, directeur académique des services de l’Education Nationale.

La première signature concerne le contrat départemental d’objectifs pour la prévention et la lutte contre la fraude, les incivilités la délinquance, le harcèlement fait aux femmes, la radicalisation violente et les actes de terrorisme dans les transports collectifs de voyageurs.Il détermine des axes d’action, articulés autour du renforcement de la coordination entre les services, du développement des partenariats avec les opérateurs et de la mise en œuvre de dispositifs juridiques et de capacités technologiques appropriées.La convention départementale relative à la sécurisation de l’espace scolaire, à la prévention de la délinquance, de la radicalisation et des violences scolaires a pour objectif de• renforcer la sécurité aux abords des établissements (patrouilles mobiles, vigilance quotidienne de tous, prévention technique de la malveillance au besoin) ;• améliorer les modalités d’intervention des services de police ou de gendarmerie sur les sites des établissements• exécuter des actes de police judiciaire et améliorer la sécurité et la tranquillité au sein des établissements ;• développer une culture commune de la sécurité via des exercices de sécurité dont un exercice « attentat - intrusion » ;• conduire des actions de prévention auprès des élèves et de formation au profit de l’ensemble des personnels concernés ;• informer tant en interne qu’en externe (auprès des familles notamment) sur les mesures de sécurité• renforcer la protection et l’accompagnement des personnels victimes de violences dans l’exercice de leurs fonctions.

IMG_3410