Actualités

Sécurité routière

 
 
Sécurité routière

Dimanche 22 mai, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation à la sécurité routière, Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard a participé à la « journée trajectoire » organisée au circuit de Lédenon avec la participation du groupement de gendarmerie du Gard, du service «sécurité routière» départemental, de l’association «motards en citoyens», de l’association «vigie route » et l’auto école CERLE.
Cette opération a pu être organisée grâce à la mise à disposition par la responsable du circuit de Lédenon des infrastructures du site.

Chaque année 60 personnes sont tuées en moyenne sur les routes gardoises et à ce jour 28 personnes ont déjà péri dans un accident, chiffre comparable à celui de 2010 qui a été une année terrible en matière d’accidentologie.Avec un taux de 79 tués par million d’habitants contre 53 au plan national, le Gard, qui se situe dans ce domaine au 26ème rang des 96 départements métropolitains, est un des départements les plus meurtriers de France.Toutes les catégories d’usagers sont frappées et les piétons et cyclistes (6 piétons et 4 cyclistes exactement depuis le 1er janvier) paient un lourd tribut à ce fléau.

L’examen des derniers accidents mortels met en évidence une absence des règles élémentaires du code de la route notamment :

• l’absence du port de la ceinture de sécurité

• le non respect des limitations de vitesse aussi bien sur le réseau national que sur l’ensemble du réseau routier départemental• les conduites addictives, qu’il s’agisse de l’alcool ou des produits stupéfiants.

• les fautes de conduite (refus de priorité, circulation à gauche, dépassements sans visibilité…)

• le manque de concentration (souvent à cause du téléphone)

Ainsi, cette journée départementale qui vient finaliser une semaine de prévention sur les dangers de la route et les moyens de déplacement mise en œuvre sur les réseaux sociaux, a tout son sens notamment lorsque l’on sait que chaque année, en moyenne, 10 motards décèdent sur les routes gardoises.Les associations et les services de sécurité intérieure notamment l’escadron départemental de la sécurité routière de la gendarmerie ont ainsi apporté leur expertise et encadré des actions de sensibilisation sur ce circuit de Lédenon.

L’objectif était de faire comprendre la trajectoire de sécurité à moto, en adoptant de nouvelles pratiques et techniques de pilotage.Financée dans le cadre du plan départemental de sécurité routière du Gard à hauteur de 10 000 euros, la journée trajectoire sera reconduite le 12 juin prochain.

--

IMG-20220522-WA0014

--

IMG-20220522-WA0008