Transhumance

 

La transhumance est une nécessité en terme d’économie et d’aménagement du territoire.
Cette pratique ancestrale, quand elle est bien adaptée, permet :
- la valorisation des espaces pastoraux et sylvopastoraux,
- le maintien de l’élevage ovin dans des zones difficiles.

Cette pratique engendre cependant un risque de dissémination de maladies à plusieurs niveaux :
- rassemblement de troupeau transhumants,
- contact entre troupeau locaux et transhumants,
- transport de la maladie d’un département à l’autre.

Ainsi, la transhumance comporte des risques à l’échelle d’un troupeau et d’un département ; ces risques doivent être pris en compte sans pour autant constituer un obstacle insurmontable à la bonne gestion des espèces et à l’économie de l’élevage ovin.