Actualités

Programme d'Actions et de Prévention des Inondations : signature du PAPI 3 Vistre

 
 
Programme d'Actions et de Prévention des Inondations : signature du  PAPI 3 Vistre

Lundi 21 février 2022, Marie-Francoise Lecaillon, préfète du Gard, a consigné la convention PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations 3 avec Fabrice Verdier, conseiller régional d’Occitanie, Bérangère Noguier, vice-présidente du conseil départemental du Gard, Franck Proust, président de Nîmes Métropole et Thierry Agnel, président de l’EPTB Vistre-Vistrenque.

Cette séance de signature s’est déroulée en présence de Cédric Bourillet, directeur général de la prévention des risques. Après les PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations I et II Nîmes, elle finalise la démarche de conventionnement pour la période 2022-2028, une des plus importantes au niveau national.

Le principal financeur est l’État avec un investissement de 58,56 M€ soit 51,7 % du montant prévisionnel de 113,188 M€. La Région Occitanie (14,75 M€ / 13 %), le Conseil Départemental (10,81 M€ / 9,5 %), Nîmes Métropole (20,73 M€ / 18,3 %) et l’EPTB Vistre (3,03 M€ / 2,7 %) sont les autres partenaires.

Le PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations 3 comprend 88 actions autour de 7 axes, notamment la réduction de la vulnérabilité des biens existants (axe 5 pour 19M€) ou encore des travaux structurels comme le recalibrage du cadereau d’Uzès dans sa traversée urbaine via un tunnel (axes 6 et 7 pour 88,9 M€). Le contenu technique du PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations 3 Vistre tend à prévenir et lutter contre les inondations que connaît régulièrement le département du Gard :

Axe 1 : Amélioration des connaissances

  • Poursuivre les efforts du territoire en matière de développement de la culture du risque et de communication auprès de tous publics : grand public, scolaires, élus.
  • La stratégie et le plan de sensibilisation programmés en début de la mise en œuvre du PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations 3 permettront de proposer des actions de communication adaptées au territoire et à ses besoins.

Axe 2 : Surveillance prévision des crues

  • Améliorer les outils de surveillance des crues et des inondations du territoire.
  • Le développement d’un outil de supervision à l’échelle du territoire de Nîmes Métropole, s’appuyant techniquement sur le dispositif ESPADA, sera proposé, tout comme une meilleure appropriation et utilisation par les communes des outils de vigilance existants. 

Axe 3 : Alerte et gestion de crise

  • Donner une dimension encore plus opérationnelle aux dispositifs de gestion de crise en vigueur afin de mieux protéger les populations.
  • À travers la révision des Plans communaux de sauvegarde (PCS), il s’agira de mettre en cohérence la réponse opérationnelle des acteurs institutionnels et de sécurité civile, en tenant compte de l’évolution des moyens techniques et du rôle des différentes administrations. 

Axe 4 : Prise en compte des risques dans les documents d'urbanisme

  • Notamment accompagner les aménageurs dans l’intégration du risque inondation dans les opérations d’urbanisme majeures.

Axe 5 : Réduction de la vulnérabilité

  • Poursuivre et déployer à l’échelle du territoire, les démarches engagées sur la réduction de la vulnérabilité, notamment auprès de l’habitat, des activités économiques et agricoles, et des bâtiments publics.
  • Ces actions viendront notamment en complément des opérations structurelles proposées dans le cadre de ce PAPIProgramme d'Action et de Prévention des Inondations et amélioreront la résilience de l’ensemble du territoire.

Axe 6 : Ralentissement des écoulements

  • Réduire l’aléa « inondations torrentielles » et ses conséquences sur le secteur des Côteaux (notamment par la poursuite du programme Cadereau) par une gestion cohérente des écoulements, et d’autre part mener les études nécessaires pour la réalisation de travaux de réduction de l’aléa et de mise à niveau règlementaire d’aménagements hydrauliques.

Axe 7 : Gestion des ouvrages hydrauliques

  • Mener les études nécessaires au devenir des systèmes d’endiguement et à leur sécurisation et/ou renforcement, notamment sur les secteurs de la basse plaine du Vistre et du Rhôny
  • Réaliser les travaux nécessaires à la protection du secteur prioritaire Vergèze/Codognan.

--

R_DSC_0004
R_DSC_0003
R_DSC_0012
R_DSC_0020
R_DSC_0021